THE ELECTRONICS MUSICIANS (SYNTH MASTERS)



(Pour agrandir une image 1 clic sur l'image 2 clic pour revenir(To enlarge a picture 1 clic on it 2 clic to come back)


JOEL FAJERMAN (1982 FRANCE)

Joël Fajerman

Joël Fajerman est un synthétiste français spécialiste du Prophet 5 de Sequential Circuits ,qui est né en 1948 à Paris. Il s’adonne très jeune (5 ans) au piano, et, à 13 ans, il débute la guitare. Après avoir quitté l’école à 17 ans, il intègre un groupe de rock puis part en tournée dans les années 60 et 70 avec des artistes de variétés comme Nicoletta, Mike Brandt,Dario Moreno ou Claude François. Il participera d’ailleurs au groupe yé-yé « Les Petits Matins » en 1974, édité sur le label de Claude François. Sa rencontre avec le pianiste Pierre Porte, avec qui il réalisera de nombreux 45 tours, l’oblige à affirmer sa propre signature aux claviers et aux arrangements.

En 1976, il coréalise le générique de l’émission 30 millions d’amis, composé par Jack Harel, et dont il réalise les arrangements. Ce n’est que le début d’une longue collaboration pour la télévision.



 Le décor se plante

En 1978, avec son Sequential Circuits Prophet 5 qu'il adore, il compose sa première pièce instrumentale au Japon pour le compte d’un ingénieur nippon, pays où il donne plusieurs concerts. Il devient un programmateur de sons. Puis, de retour en France, il se propulse propriétaire du premier magasin d’orgues et de synthétiseurs à Paris, Phonorgan, avec Dominique Alas, l’importateur de la marque Korg. C’est à cette époque qu’il devient l’ami de Francis Rimbert, qui est démonstrateur de synthés, et qu’il croise des artistes importants comme Michel Colombier (qui travaille alors pour Barbara) et Jean Michel Jarre. Il donne naissance au groupe éphémère Contact (1978)Puis, sa carrière décolle au tournant des années 80. Il a composé le générique du jeu télévisé français « La Chasse au Trésor » (à ne pas confondre avec l’émission ultérieur de France 3 « La carte aux trésors » avec Nathalie Simon) avec l’aventurier Philippe de Dieuleveult en 1981. 
Il est célèbre pour avoir créé le célèbre générique de l’Aventure des Plantes, une série documentaire du botaniste Jean-Marie Pelt et du journaliste Jean-Pierre Cuny, diffusé en 1979 sur Antenne 2. Depuis, cette émission a été diffusée dans 24 pays. Avec Flower’s love, et le son du prophet 5, il décroche son premier succés et en fait même une version à la guitare. Les deux émissions sus-nommés remportent chacune un 7 d’or.

Les inventions de Joel Fajerman

Les « inventions » de Fajerman

Il travaille concomitamment pour la publicité. Ses musiques reflètent une certaine mélancolie, et ont conservé un charme intact à ce jour à mon avis. Il hérite du surnom de « Flangerman« , du nom de l’effet qu’il aime à donner à ses sonorités électriques. Puriste du son, il l’est. Ce qui ne l’empêche pas d’assurer les fins de mois pour « Chagrin d’amour » en 1984 !En 1986, il devient membre honoraire de la SACEM eu égard à son rayonnement international.
Pour le bicentennaire de la Révolution Française, il participe à un projet intitulé Les Enfants de la liberté. Avec ce feuilleton de Canal, il signe une nouvelle bande originale, et la chanson-titre, avec la jeune Brenda.
Cette même année 1989, il travaille sur les trois saisons d’une série télévisée de 26 documentaires nommé “Les inventions de la vie”, pour Canal + et Antenne 2. C’est sa grande oeuvre, et elle se poursuit jusqu’au milieu des années 90.

Il a également illustré musicalement le documentaire sur l’histoire de Grand Prix de Monaco, “Un circuit dans la cité” et réalise la bande-son de la série policière Julie Lescaut sur TF1 (14 episodes, entre 2002 et 2008).



Joël de nos jours 

En l’an 2000, c’est lui qui réalise l’environnement sonore du pavillon français de l’Exposition universelle de Hanovre, le Pavillon du 21ème siècle. Autre musicien électronique présent (moyennant finances), Kraftwerk participe de son côté pour le pavillon allemand.Aujourd’hui, le métier de Joël est moins compositeur et davantage preneur de son, et surtout mixeur et designer sonore. Il travaille en post-production, c’est-à-dire qu’il créé des milliers de nouveaux sons pour le cinéma (effets spéciaux notamment) dans son studio de Reuil-Malmaison avec un Pro-Tools 64 pistes. Sa banque de sons s’élève à 10.000 unités !
Aujourd’hui, la musique de Fajerman est représenté sur la plupart des sites de vente de musique en ligne : Amazon, ITunes, etc.

 

Discographie succinte

  • Racines Synthétiques (1978) (avec Jan Yrssen)
  • L’Aventure des Plantes (1979) 
    Générique au Prophet 5
  • Prisme (1979) Prophet 5
  • Painted Desert (1980) (avec Jan Yrssen) Prophet 5
  • Azimuts (1981) Prophet 5
  • Turbulences (1983) Prophet 5
  • Electric Ice (1985) (avec Pierre Porte)
  • Regards (1989)
  • Les inventions de la vie (1991) 

Instruments: Prophet 5 synthesizer, Multimoog synthesizer , Korg polyphonic synthesizer 3100, Clavinet D6, Sequencer ARP, Oberheim module, Rhythm composer Roland TR 808.

Recorded in private studio on TEAC Tascam 16 Tracks.

Mastering: Master One

(C) (P) Musimage / PSI - Paris



VISIT THE ALY JAMES LAB PLUGINS WEBSITE THAT EMULATE PERFECTLY VINTAGE MACHINES